25/04/2008 - DU GROS, DU LOURD, DU BON !!!

Ca faisait un certain temps que nous ne vous avions pas donné de nouvelles mais c'est parce qu'un certain nombre de choses (encore incertaines il y a une semaine...) étaient en cours et aujourd'hui nous sommes en mesure de les anoncer officiellement.

Premièrement, Jean-Philippe, alias Jpeg, membre d'Heuristic-Microsystems et cofondateur du projet Caliban a réussi un coup de maître ! Grace à lui, pour un budget de seulement 20 euros, beaucoup de volonté et d'huile de coude, ce sont non pas un mais bel et bien deux serveurs biprocesseurs à 6 Ghz qui rejoignent nos locaux dés ce soir. Ainsi donc, la puissance de calcul totale qui sera mise a disposition de Caliban sera de 12 Ghz, de quoi faire frémir certains super-calculateur. En effet, du fait de l'arrivée d'une seconde machine, inespérée, certains traitements seront parallélisés avec une machine dédiée au fonctionnement du SURMOI (entitée de Caliban la plus complexe) et une autre pour le MOI et le CA. Un LAN exploitant le protocole UDP sera mis en place entre les deux machines. Des photos des monstres seront dispo durant le week end.

Deuxièmement, la question qui nous préoccupait concernant la qualification d'une notion n'existe plus. En effet, nous avons décidé de mettre en place un processus dans le MOI (créer une notion a part entière) qui n'est autre qu'une notion sommant les sous notions présentes dans le SURMOI. Ainsi, notre fameuse "voiture rouge" ne sera plus considéré comme un objet "quelconque" (ce serait le cas dans le SURMOI) mais bien comme un objet distinct (puisque c'est dans le MOI). En conséquence cet objet qualifié n'est plus une simple "voiture rouge" mais bien "LA voiture rouge" (sous entendu, par exemple, de jean). Ces connexions entre les entitées conscientes et les entitée génériques (inconscientes) du SURMOI se feront via des opérandes directes et non des notions intermédiaires. Ca vallait le coup de prendre son temps a analyser la question ;)

Enfin la dernière bonne nouvelle est que le séquenceur de CBN-001 dans sa version appliqué a la seconde topique est pratiquement opérationnel. Ce dernier applique la théorie de l'analyse grammatical non contextuelle. Caliban est capable désormais d'analyser une phrase en faisant apparaitre les groupe verbaux, nominaux et préposés avec un taux d'erreur inférieur au pourcent. C'est bien au dela des objectifs que nous nous étions fixés.