07/07/2010 -  Retour de Japan-Expo/Comic Con' 2010

          Oui, j'ai trouvé que cette photo de Jérémie et de Greg (connu sur le forum sous le pseudo "Darwiniste") constituait une parfaite introduction pour entamer la description de ce milliard de choses fantastiques (et galères) qui nous sont arrivées durant ces 5 jours.

          Pour nous, Japan Expo a commencé le Mercredi 30 Juin au matin avec l'arrivée de Kiki, Jpeg et Philopat afin de charger les 3 voitures avec le matos nécessaire à l'installation du stand. Malgrés la tonne de bidules à embarquer, tout s'est passé rapidement, sans accroche et c'est vers midi que nous avons prit la route du parc des exposition Nord Villepinte. Aprés une pause au fast-food local, nous sommes arrivés devant le Hall 5 et, ne sachant où se trouvait notre stand, laissons les voitures sur place et pénétrons à l'intérieur.

          C'est dingue comme c'est immense !!!

          Je me souvenais que Japan Expo, c'était du trés lourd mais sans doute mes souvenirs étaient biaisés car le Mondial du Modélisme, bien plus modeste en comparaison, me semblait déjà super grand.

          Ne sachant trop où aller nous abordons deux ravissantes jeunes filles qui nous informent que Comic'Con (la partie de Japan-Expo où nous exposions) se trouvait dans le Hall 6... De fait, nous traversons tout le hangard 5 puis pénétrons dans le 6 dont les dimensions nous semblent démeusurées ! Aprés une bonne heure de recherche sous une chappe de plomb, nous finissons malgré tout par localiser notre stand.

Comme promis par les organisateurs, celui ci est plus grand que l'année passée et sa superficie est de 24m². A 10 personnes sur le stand, nous apprécierons rapidement ces précieux mètres carré supplémentaires ;-) Afin de ne pas s'épuiser à transporter nos affaires sur de trop grandes distances, nous ramenons les voitures devant le Hall 6 et commençons à déballer.

         Première alerte : Jpeg frôle la syncope et nous lui donnons l'ordre d'aller se reposer dans sa voiture, garée à l'ombre. Il faut dire que la température est difficilement soutenable et le pauvre Jpeg était épuisé par une charge de travail professionnel élevée. Qu'a cela ne tienne, on déballe tranquillement, sans forcer et sur les coup de 19h le stand est fin prêt : Robots, déco, matos divers, réfrigirateur et tutti quanti mais aprés avoir fait l'inventaire nous nous rendons compte que pas mal d'affaires avaient été oubliées chez moi. C'est la première fois que cela nous arrive... Bref, Mercredi soir, nous quittons un stand qui commence à ressembler à quelque chose.

          A peine rentré chez moi, Je vois arriver mon frangin, et Freeman (qui sont tous les deux membres de l'Assoc) en provenance de Limoges accompagné de la copine de Freeman et son frére. Il va falloir héberger tout ce petit monde et cela fait longtemps que j'avais fait le deuil de soirée reposantes à la maison. Nous nous couchons vers 3 heures du matin, excités comme des puces, bien aidé, il est vrai, par Mario-Kart.

          Le Jeudi matin, Ricky, Miguil et Toth arrivent chez moi à 8h30 pétante afin de partir au salon en voiture tandis que la bande de Freeman ira en RER (ça leur fait du bien à ces sales gosses :-P )

          Nous croisons nos premiers Goldorak, Lara-Croft et autres Naruto avant même notre entrée dans le HALL :

         

           Que ça fait du bien !!!!!!!!!!!!!!!!! 

          Je vois à leur tête, que Ricky et Miguil ressentent la même chose que moi. Apparement, Cette atmosphère indescriptible nous avait beaucoup plus manqué que ce que nous admettions. Il est trés difficile de décrire cette ambiance festive empreinte de respect et de second degrés. Oui, cela fait vraiment un bien fou de retrouver tout cela aprés un an d'attente.

          Jpeg est déjà sur le stand et l'a mit en route mais nous paufinons l'installation tandis que Nicolas et Esprit nous rejoignent et mettent la main à la pâte : C'est parti pour 4 jours de folie :

         Rapidement nous comprenons que nous nous trouvons dans une artère ne drainant pas beaucoup de visiteurs et si cela nous décoit au début, trés rapidement nous savons en apprécier l'avantage. Sous cette chaleur infernale (32° dans le Hall - sans parler de la moiteur de l'air), il est difficile d'être "au taquet" toute la journée et les pauses sont fréquentes. De fait, à 10 personnes sur le stand et un flux modéré de visiteurs, nous arrivons à assurer une prestation de qualité en prenant le temps de répondre aux nombreuses questions. Il est évident aujourd'hui que nous aurions été incapables de gérer le public si cette année, nous nous étions retrouvée sur une artère aussi importante que celle de l'année dernière.

          Au final, la journée du Jeudi se passe sans accroc malgrés un moteur de l'épaule de Cybrina brulé et une main impossible à monter correctement (Ok j'admet, c'est de ma faute), bien qu'épuisante, et nous rentrons avec la satisfaction d'avoir correctement accompli notre mission, à savoir montrer aux curieux de passage que la robotique n'est pas réservée à une élite intellectuelle fortunée mais peut être pratiquée par tous, sous la forme du Hobby. Le soir, nous faisons tous ensemble un petit restaurant, dans l'esprit de la soirée "Caprica".

         A peu de chose prêt la journée du Vendredi se déroule de la même façon avec encore plus de monde, une température plus élevée et un taux d'humidité dans l'atmosphère proche de celui qu'on trouve en Guyane. Nous sommes tous des loques et je crois que je ne suis pas le seul à avoir frolé l'évanouissement ce jour là. Heureusement nos robots, eux, n'ont pas souffert de la chaleur et il est à noter que le Darwin de Greg rencontre un fantastique succés et que Caballon de Toth éblouie les spectateurs par sa fluidité de mouvement (je suis jaloux) et rapidité de réaction. Le petit Hexapode de Nicolas se promenait devant le stand, amusant les passants. pendant ce temps là, Esprit a assemblé ultra conciencieusement son CBN (sans doute celui le mieux assemblé) et lui a donné le nom de CarBone :

         Petite soirée sympa à la maison ou nous degustons de bonnes bouteilles de Blanc bien frais avant d'aller faire un gros dodo car demain, c'est Samedi et c'est le rush !!!

          Réveil difficile.... Ricky à les yeux éclatés tandis que Toth et Miguil arrivent chez moi complètement trempés. Dehors, le ciel et noir et d'énormes éclairs zébrent le ciel. L'orage est impressionant et j'hésite à proposer aux copains d'attendre que tout cela se tasse avant de prendre la voiture car elle n'est pas trés sécurisante... Je m'abstient et nous prenons la route sous la pluie torrentielle. La visibilité est trés mauvaise tant à cause de la pluie que de la buée sur les vitres. Nous ne roulons pas forcément trés vite mais sur l'autoroute, il fallait malgré tout tenir un rythme trés élevé pour la vieille 205 de Ricky. Nous écoutons tranquillement l'album de Lady Gaga dans la voiture et tandis que nous approchons de Villepinte et nous apprétons à quitter l'autoroute, Miguil assit derrière moi dit "Attention" puis, une seconde plus tard, plus fort "Attention devant". Ricky a à peine le temps de réagir et avec la voiture nous plongeons dans une énorme flaque de 40 cm de profondeur. La voiture est stopée net (j'expérimentai pour la première fois une telle décélaration à partir de 80 km/h.... C'est impressionant). Nous sommes bloqué dans une énorme flaque, entre deux voies sur une bretelle d'autoroute et Ricky n'arrive pas à redémarrer la voiture : Moteur noyé ! Ni une ni deux Miguil et moi sortons de la voiture et la poussons hors de la flaque (qui ressemble plus à un lac) avec de l'eau jusqu'aux genoux (adieux nouvelles chaussures). Tandis que nous nous trouvons dans la trajectoire de ceux qui possèdent l'ABS et l'anti-patinage, un sympathique monsieur, voyant notre détresse et la dangerosité de notre situation, se colle dérrière nous et nous pousse jusqu'à un zébra 300 mètres plus loin où se trouve déjà une voiture a qui il est arrivé la même chose que nous.

          Miguil, Ricky et Toth tentent de redémarrer le moteur tandis que je surveille les chauffards... Rien à faire... Elle ne repartira pas. 2 heures plus tard la dépanneuse arrive et, en résumé, l'assureur se débrouille pour nous amener sur notre stand à Japan-Expo.

          Nous finissons donc par arriver sain et sauf sur le stand vers 13h30 et nous trouvons Jpeg, Greg, Esprit et Freeman gérant la foule. Car oui, à ce stade, on ne peut plus parler de public mais bien de foule... Je démarre Cybrina mais ne parle pas beaucoup avec les gens de passage. je présente donc mes excuses à ceux que j'ai ignoré samedi aprés midi mais il m'a fallut plusieurs heures pour me remettre des émotions de la matinée...

        Quoiqu'il en soit, on retrouve la patate et la fin d'aprés midi est mortelle et nous faisons des rencontres super : Des passionnés de tous horizons, certains connus sur le web (comme le DrCalvin sur le forum de robot-passion ou JBot sur Performance-Robot). D'autres sont des lecteurs de notre site, d'autres encore ignoraient que notre association éxistait et encore d'autres qui venaient voir les progrés effectués depuis l'année dernière.

          Vous imaginez volontier que Salmedi soir, nous avons bien dormi, prêt à affronter la dernière journée qui promettait autant de monde.

           Dimanche, nous arrivons avec la voiture de Kiki : Il fait beau, frais, l'air est agréable. Ca va être une journée comme il y en a peu. On met en route le stand, Cybrina commence à gesticuler et nous prenons un petit déjeuner à la cool. Il est 10h30 et je commence à préparer la conférence qui doit débutter une heure plus tard. J'adore blablatter sur les robots "et-tout-ça" et c'est un Esprit médusé qui s'étonne de voir qu'en 5 minutes tout était prêt. Direction l'organisateur afin de voir pour les formalités et nous discutons chaleureusement. Il m'affirme que ce que nous fesons est super, vulgariser et diffuser sans prise de tête la robotique lui plait à tel point qu'il m'anonce que nous sommes réinvité d'office l'année prochaine, avec éventuellement quelques copains (comprenne qui voudra :-P).

        11h45, Miguil et moi entamons une conférence devant un vingtaine de personnes mais trés rapidement la salle se remplie. Sans être pleine à craquer, je suis impressionné par le nombre de personnes préférant nous écouter alors que juste à coté, une scéance de dédicaces de dessinateurs star des Manga était organisée :

        Suite cette conférence, l'aprés midi débutte et c'est dans une sorte de torpeur sereine que nous en profitons. Nous sommes fatigués mais heureux. Les gens venant sur notre stand sont trés chaleureux et interressés. Des amis et de la famille viennent nous rendre visite et c'est tout doucement que nous regardons Japan-Expo mourir. Je crois que cette aprés midi à été le plus agréable moment du meeting : Aucun stress, tout allait bien et nous avons juste profité du fait d'être là.

         Puis tout doucement, le public à commencé à disparaitre et c'est vers 19h que nous avons arrété les robots et commencé à ranger. En une heure, tout était plié et à 20h30, Dimanche, Japan-Expo n'était plus qu'un souvenir :'-(

Mais quel beau souvenir ! Plus que 360 jours à attendre...

VOIR TOUTES LES PHOTOS

N'hésitez pas à venir réagir ici : Japan Expo 2010

@ Bientot pour plein, plein, plein de news folles !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

________________________________________________________________________________________________